moi, mon histoire

 

 

 

 

        Les nouveaux articles sont à sélectionner en bas de page!!!

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Alors voilà je me suis décidée à créer mon blog pour vous faire partager ce que je vis depuis déjà douze ans, j'ai maintenant 29ans. Je suis sans cesse tiraillée entre boulimie et anorexie, je ne sais plus ce que c'est d'avoir une alimentation normale, d'apprécier la nourriture. C'est simple à chaque fois que je vois de la nourriture soit j'ai envie de la dévorer soit elle m'effraie car je sais qu'elle va me faire grossir.

    

Ma maladie a commencé par une boulimie, au début je ne savais pas vraiment que j'étais boulimique. Cela a commencé à 17 ans, j'étais plutôt ronde pour ma taille: 65kg pour 1.62m. Pourtant je n'en faisais pas vraiment un complexe et puis je ne sais pas un jour il y a eu un declic, je crois que j'ai pris en compte le culte de la minceur et oui à 17 ans, on a envie d'avoir un petit copain mais cela n'est pas facile qu'en on est ronde et que les garçons ne regardent que les filles toutes plus minces les unes que les autres.

       

J'avais donc décidé de faire un régime, fini les cochonneries: plus de bonbons, plus de barres chocolatés, plus de glaces, plus de frites.... Et ça a marché, durant mon année scolaire j'ai dû perdre 8kg. Mais cela n'était pas assez j'en voulais plus; mais le problème c'est qu' après avoir perdu autant, les kilos mettaient bien plus de temps à s'effacer, et moi je voulais ce corps de rêve. J'avais entendu parler de boulimie: des filles qui mangaient beaucoup et qui se faisaient vomir ensuite pour ne pas grossir. Cela pour moi il était inconcevable de manger des cochonneries à nouveau, hors de question. 

 

Non, non, moi j'avais décidé de vomir les repas que je mangeais comme ça, il n'y avait plus rien dans mon estomac. Car pour moi les filles qui mangeaient des quantités énormes de nourritures et qui se faisaient vomir par la suite était faible et oui, elles s'autorisaient à manger mais à la fin si elles ne parvenaient à ne pas tout vomir elles gardaient quand même un grand nombre de calories dans leur corps:HORREUR!

 

Non, pour moi hors de question de garder des calories, moi je voulais les évacuer et je crois que c'est avec ce raisonnement que j'ai mis pour la première fois les doigts dans ma gorge pour me faire vomir, cela a été la pire erreur de ma vie car irréversible, cela a lancé la machine infernale du non retour.

 

En faisant comme ça, j'ai dupé mes parents pendant une année, ils me voyaient perdre du poids mais ne s'inquiétaient pas pour autant car ils me voyaient manger. Mon poids à vite dégringoler et j'etais ravis! Je me pesais jusqu'a 5 fois par jour, à la fin je n'avais même plus besoin de vomir car je mangais très peu durant les repas. Mon seul vrai repas était le petit déjeûner que je n'ai jamais vraiment réussi à supprimer. Le midi je mangeais une pomme et le soir très souvent pas grand chose. Je suis ainsi tombée à 43kg!

 

Mes parents étaient très inquiets à cette époque mais bon moi, je ne me voyais pas maigre. Je pense encore aujourd'hui que je n'étais pas maigre, juste mince ! Ben oui, 1.62m pour 43kg! c'est loin d'être dramatique;

 

Et puis, un jour, épuisée, frustrée de ne pas avoir mangé quelques choses de sucré depuis plus d'un an, je me lache. Je ne sais plus comment cela est arrivé exactement, ou ce qui se passait dans mon esprit à ce moment là, mais j'ai ouvert tous les placards et dévoré tout les aliments sucrés que je pouvais trouver et cela jusqu'à ne plus pouvoir ouvrir la bouge. Deuxième plus grosse erreur! Ca y est, ce jour là j'ai donné à mon corps une drogue dont il ne pourrait plus se passer!

 

La boulimie, c'est horrible, c'est une solution de facilité. Pour moi cette maladie est la même que pour un droguer, la nourriture est notre drogue, quand on est en état de crise, on ferait tout pour avoir de la nourriture. C'est une drogue facile à trouver car en vente libre dans tous les magasins. Je déteste quand je suis en période de boulimie, car je n'arrive pas à me contrôler, je suis dépendante de la nourriture, je ne sais pas lui dire non. Et si j'essaie cela me rend aggressive jusqu'à ce que je cède. Durant ces périodes, je suis triste, déprimée et n'ai envie de rien. Et le pire, je mens à mes proches pour faire ou dissimuler des crises.

En période d'anorexie, c'est différent, c'est moi qui est le contôle, j'ai l'impression que je peux dire stop. Et puis, je ne suis pas agressive, je suis joyeuse car je sais que les résultats vont se voir, je suis hyper énérgique.

Les périodes de boulimie sont toujours plus longues que lespériodes d'anorexie pour moi, je ne sais pas vraiment pourquoi. Peut etre parceque je suis trop faible...

 

En ce moment, je me considère dans ma période d'anorexie. Et oui, je suis à nouveau une accro à la balance, à toucher mes os sans cesse, à essayer d'ingérer le plus petit nombre de calories. Et vous savez quoi, je me sens bien, je me sens libérer. Je sais que beaucoup de personnes de mon entourage se font du soucis pour moi quand je suis dans cette période, ils ont peur car ils me voient presque rien manger.

 

Mais moi je me sens revivre, je ne suis plus dépendante de cette bouffe. Je n'ai plus à mentir. Je n'ai plus à sentir le besoin de la crise, à devoir lui céder. Je ne me sens plus déprimée. Je me sens heureuse et j'aime à peu près le reflet que me rend mon miroir.

 

S'il vous plait ne me dites pas que je dois manger, je sais où sont mes limites, j'ai peur quand me rapprochant un peu trop près de la nourriture je retourne dans la toupie infernale de la boulime, vraiment à l'heure actuelle c'est ma plus grande peur.

 

Mes amis ne se rendent pas compte les efforts que cela demande de faire un jour sans crise, cela me parait presque surhumain. En période de boulime, un jour sans crise est totalement impensable. Si je veux essayer de faire un effort dans cette période, c'est seulement de supprimer une crise de ma journée qui peut en contenir jusque 4.

 

Vraiment en ce moment je me sens bien, je me sens heureuse et libérée. Oui je suis consciente que j'ai toujours un problème mais je préfère avoir des tendances anorexiques que boulimiques. Je ne veux pas retourner dans les griffes de la nourriture, je ne veux plus plonger ma tête dans les toilettes pendant des heures, je ne veux plus avoir la gorge en feu pendant l'heure qui suit et surtout je ne veux plus avoir à mentir.

 

Beaucoup de gens disent que l'anorexie est très grave et ne parlent pas vraiment de la boulimie ou du moins ne la considère pas vraiment comme une maladie. Combien de fois ai-je entendu mes parents me dire que c'est une question de volonté. Pas du tout, car de la volonté j'en ai toujours eu à revendre.

 

Pour moi, la boulime est égale à l'anorexie si ce n'est pas plus dangereuse. Elle m'a complètement détruite, cela faisait plus de 11 ans que je ne savais plus ce que s'était d'apprécier un repas. Le pire dans cette maladie c'est que contrairement à l'anorexie, elle ne se voit pas. Et pour cette raison on peut passer des années sans voir le problème de l'un de ses proches et quand on s'en rend compte, il est souvent trop tard, la machine infernale et dejà lancée....

 

Cela fait maintenant 6 mois que je me fais suivre et je suis enfin en voix de guérison. J'ai réappris à manger et apprécie enfin les repas entre amis.

L'histoire de ma guérison se trouve dans le premier article ci dessous


Le livre qui m'a permis de trouver le chemin de la guérison

Me Revoilà

Defi Raté

Nouvelles Années, Nouvelles Résolutions

Un jour de plus sans crise pourquoi les gens ne veulent ils pas croire que je peux aller mieux???

Un jour de plus sans crise pourquoi les gens ne veulent ils pas croire que je peux aller mieux???

La honte

Deux jours sans crises!!!!! Merci à toi....

pourquoi est ce que je n'arrive pas à ouvrir les yeux et voir la chance que j'ai

pas d'amélioration....Je n'en peux plus

Je n'ose même plus me peser!!!

Pas tip top ces derniers temps...J'ai honte

Dernière ligne droite

Quelle connerie cette MIA!!!!

En corée

Memorable

Shopping

Beaucoup de crises mais pas trop de dégâts....

Achat des robes...Ca c'est fait!!!!!

Les chiffres descendent mais.....

Je revis...

Bye Bye MIA

houra chute de mon poids!!!

Moi et mes dernières crises de boulimies!!!

Du changement???

des nouvelles

Qu'en pensez vous?

Le moral va mieux

Le poids descend...

Plus droit à l'erreur.

Catastrophique!!!!

Se sentir mieux...

Ce défi qui me remet sur le droit chemin.

Je dois me resaisir

Un grand merci à vous

Une vie normale?

Je n'arrive pas à comprendre

Tout va bien....pourtant je crise!!!

les courses: pour une nouvelle semaine de diète

La Thailande: déprimant!!!

Bilan de ces fêtes: Pas trop mal!!!

Youpi Youpi!!!!

petit craquage!!!

Pourquoi est ce que je me trouve toujours aussi grosse?

Je m'attendais à mieux....

Enfin de retour!!!!!

bien arrivée...mais sans balance

Pas la grande forme

Week end sans crise.

Aidez moi!!!

3600000 pieds en dessous

Aie Aie Aie

Se sentir mieux...

Je tiens toujours bon!!!

Beaucoup mieux avec Ana, qu'avec Mia!

Guérir ou pas guérir?

Triste

un pas en avant, deux pas en arrière

Un peu de mieux

Pas bien du tout

Rien ne va plus!

S'en sortir...pas facile en vivant àl'etranger

Merci mon chéri

Il y a ce désir de tout contrôler....et le moment ou je ne contrôle plus rien !!!

un mal pour un bien

Qui suis je????

Pfff, j'ai craqué!!!!

présentation de l'une de mes crises

Un jour de plus!

Guérit on vraiment des TCA

Pourquoi????

Mon but