Modérez votre consommation de sel et de sodium

Le sel est naturellement présent dans la viande, le poisson, les légumes et certaines eaux minérales, mais en faible quantité. Une grande part du sodium alimentaire provient du sel qui a été ajouté au cours de la fabrication du produit, lors de la préparation d’un plat ou directement dans l’assiette par le consommateur. Faites attention, très souvent, les aliments riches en sodium n’ont pas un goût salé.

 

  1. En termes chimiques, on nomme le sel « chlorure de sodium ». 
Bien que le sodium ne présente que la moitié de ce composé chimique, 
on emploie souvent de façon interchangeable les termes sodium et sel.


 
Le sel est un constituant essentiel dans l’organisme, 
car il régule la pression artérielle et joue un rôle prédominant 
dans le fonctionnement du rein. Il faut tout de même être prudent ! 
En effet, lorsque l’on consomme trop de sel, 
et qu’on l’élimine mal par le rein, 
le cœur augmente de volume et les artères se durcissent. 
La consommation quotidienne de sel conseillée est d’environ 6g par jour. 
Il s’agit de ne pas utiliser la salière sur la table.


 
Comment le sel influe t il sur la prise de poids?
 

En cas de consommation excessive de sel, la balance risque d’afficher une prise de poids d’un jour à l’autre de 1 ou 2 kilos. Les kilos en plus ne correspondent pas à des graisses, mais à de l’eau. L’excès de sel s’éliminera par le rein tôt ou tard.

 

 

 

 

Comment contrôler sa consommation de sel?

 

  • Pendant la cuisson et à table, limitez la quantité de sel que vous ajoutez aux aliments. Une pincée par-ci par-là et l’apport en sodium augmente rapidement. Un conseil : gouttez chaque plat avant de servir.
  • En matière d’assaisonnement, préférez au sel les épices, les herbes, le citron ou le vinaigre.
  • Réduisez progressivement le volume de sel que vous consommez. Il faudra à votre palais environ 15 jours pour s’y habituer, mais vous verrez que vos goûts changeront en conséquence et vous retrouverez la saveur naturelle des aliments.
  • Choisissez des légumes frais ou surgelés, car non seulement leur apport en sodium est faible, mais ils contiennent également très peu de calories.
  • Si vous achetez des conserves, optez pour celles qui ne contiennent pas ou très peu de sel et rincez bien les produits avant de les consommer.
  • Sachez que les plats surgelés, les aliments déshydratés, les soupes en boîtes et les vinaigrettes déjà préparées contiennent d’importantes quantités de sodium. Lisez bien les étiquettes avant de faire votre choix.
  • Utiliser avec modération les sauces ( notamment soja), les vinaigrettes, les olives, la moutarde, car tous ces produits sont riches en sodium.

N’oubliez pas que certaines eaux minérales sont riches en sodium ainsi que le jus de tomate en bouteille.

 



10/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres