Pourquoi je ne transmettrais pas mes TCA à mes enfants....

Durant ma semaine à Toulouse, j’en ai profité pour aller voir un médecin psycho-énergisant ! Cela m’a fait beaucoup de bien ! Il m’a dit qu’il était clair que mon problème alimentaire provenait de ma mère et surtout du fait qu’elle même était atteinte de TCA. Du coup, lorsqu’il m’a dit cela, j’ai vraiment eu peur car je me suis dit que moi-même, j’allais retransmettre mes troubles à mon enfant.

 

Pas du tout, du moment que l’on prend conscience de ses problèmes et qu’on les traite et surtout qu’on arrive à les comprendre et à les faire disparaître, il n’y a aucun risque de les transmettre !!!! Ca c’est vraiment une bonne nouvelle !

 

Il y a risque de « transmission » uniquement lorsqu’on refuse d’admettre que l’on est malade. Dans ce cas là, le mal reste dans l’inconscient et est ainsi très facile de le transmettre au fœtus, car il ressent vraiment tout ce que l’on ressent jusqu’à notre inconscient.

 

Il est donc trés important de faire un point avec soit même et avec sa maladie. Pour rien au monde, je ne souhaiterais que mon enfant est à vivre cet enfer!



11/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres