Que faire en cas de crise?

Pendant la crise de boulimie

 

 

Si une sensation de faim ou une envie de manger survient, préférez prendre une banane, une pomme ou une clémentine. Les fruits apportent peu de calories, ils fourniront la satiété, c'est à dire qu'après les avoir consommés, on ne sent plus la faim, et ils sont bénéfiques pour la santé.

 

Si malgré tout l'alimentation dérape, il est trés difficile de garder un temps soit peu le contrôle de la situation. Au début, lorsque la petite voix intérieure suggère timidement:" tu ne devrais pas", il st encore possible de quitter la pièce avec l'aliment et de sortir faire une marche ou de s'occuper à autre chose. Après, ...c'est trop tard!

 

 

Après la crise

 

Ce qui est fait et fait! Il faut noter soigneusement sur un cahier alimentaire, les quantités prises et les différents aliments consommés. Il faut également noter les sensations vécues avant pendant et après la crise et essayer d'analyser l'élément déclencheur.

 

Tout n'est pas perdu. Eliminez les calories emmagasinées de façon saine et naturelle, en faisant du vélo par exemple, une marche de trois quart d'heure ou une heure. Cela évitera de vous morfondre et augmentera les sorties de calories.

 

 

Entre les crises

 

La faim est naturelle. Toute personne, qu'elle prenne ou non un petit-déjeûner subit une sensation de faim vers 11h du matin. Cela est dû à une baisse de sucre dans le sang. Il en va parfois de même vers 17h, mais souvent cette sensation se double d'anxiété à la tombé de la nuit et pousse à manger "un petit quelque chose". Il faut savoir résister, car la sensation partira comme elle est venu. Il faut savoir que dans nos pays, on ne meurt pas de faim. Elle réaparaîtra au moment du repas environ deux heures après. 

 

Il est également très important de ne pas stocker des quantités anormales de nourritures chez soi, de manière à réduire les quantités ingérées en cas de crise. 

 

 

Au moment des repas

 

 

La meilleure façon d'éviter les crises de boulimie consiste à acquérir un nouveau rythme alimentaire.

 

Les repas doivent impérativement être pris assis, à heure fixe et il est également impératif de manger avec des couverts. Ce rythme diminue la sensation de faim dan sla journée et permet de réapprendre à mastiquer les aliments et à ne pas les engloutir comme durant les crises.

 

Il faut également manger des aliments dont on a envie, même en petite quantité. Cela permettra d'éviter les frustrations. Car dans tous les cas, cette frustration demandera à être satisfaite à un moment ou à un autre.

 




03/05/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres